Courrier des lecteurs #1

Comment se foutre du eye liner sans en foutre partout ? Comment ne pas se taper une ganache de panda version Michou des lendemains de touze ? SER 1 PEU UNE SOUFRANSE POURE MWA

Ma chère Alice S., et toi aussi qui me lit en ce moment même, en voilà une question qu’elle est bonne.

Prenons le temps d’analyser cette question en deux temps:

Comment se foutre du eye liner sans en foutre partout ?

Si tu avais bien lu mon précédent article, peut-être aurais-tu remarqué que je parlais de ce merveilleux eye-liner qui s’appelle, je cite « Super Liner noir de L’Oréal«  environ 13€ dans n’importe quel super marché ou magasin de beauté », et peut-être l’aurais-tu DÉJÀ en ta possession afin de te maquiller comme une fraîche petite pin-up.

Admettons que tu sois en ce moment même en train de te diriger vers ton Intermarché le plus proche et que tu envisage d’acquérir l’objet fétiche dont tu ne pourras jamais plus te séparer. C’est une très bonne initiative. Si ce n’est pas le cas, va, cours, vole et nous venge !

Oui mais voilà, je sais ce qui se passe en toi, tu as peur, tu frissonnes à l’idée de devoir imposer à ta paupière la texture froide et liquide de l’eye-liner en pinceau Yves Rocher qui non seulement pue la mort, mais pique aussi un peu, dégouline, s’étale mal et au final te fait ressembler à une vraie cagole.

Saches-le une bonne fois pour toutes, c’est d’un eye-liner FEUTRE dont tu as besoin. Mais attention, ne te laisse pas embobiner par les feutres de maquillage semi-permanents que tu peux trouver au Babali du coin, c’est de la grosse merde.

Une fois bien équipée, laisse parler ta créativité écoute bien la marche à suivre :

Tu te met devant un miroir, celui de ta salle de bains par exemple, le coude bien calé contre ton robinet (ou autre chose hein, l’important étant d’avoir le bras bien posé) et tu commences à tirer un trait du coin interrrrrrne de l’oeil jusqu’au coin externe, mais PAS au ras des cils. Laisse-toi 3mm de battement.

Ensuite, du coin externe de l’oeil, trace une petite virgule vers le haut pour rejoindre ton premier trait. Enfin, tu remplis l’intérieur de ton « contour » et hop, tu devrais avoir un trait d’eye-liner parfait.

Une fois que tu auras maîtrisé le dessin, tu pourras faire ça à main levée en moins de 10 secondes (level 50 – Chamane de feu spécialité maquillage)

Comment ne pas se taper une ganache de panda version Michou des lendemains de touze ? SER 1 PEU UNE SOUFRANSE POURE MWA :

Que tu fasses des touzes, Alice S., pourquoi pas. Je n’ai jamais jugé les gens par leurs pratiques sexuelles. Mettons ce mot de côté tant que faire se peut et poursuivons notre analyse.

Les lendemains de night (ou de touze donc o_O), de bar-mitzva ou de soirée bridge sont toujours un peu éprouvants. Tu promets de pas rentrer bourrée et d’être Sam, et au final tu te la colle et tu te fais mettre au pieu à 5h du mat par l’amoureux/une copine/quelqu’un-mais-tu-te-souviens-plus-qui, et bien entendu t’es tellement trop mal dans ta vie que même si on te proposais d’ameuter une armée d’esthéticiennes pour te faire faire un démaquillage en profondeur, tu refuses et dans un gargouilli de vomi, tu places un « vazy jsuis trop mal laisse moi tranquille je vais crever ».

Et en effet, le lendemain matin, tu achèves ta longue agonie dans ton lit. Tes paupières sont collées de mascara et de sécrétions occulaires improbables, tu as le cheveu terne alors qu’hier soir t’étais trop bonne, tu as le front gras, tu sens que tes pores sont obstruées par la fumée de cigarette, la transpiration, les éclaboussures de vodka pomme et de red bull et tu n’as qu’une envie, achever la clodo qui a pris possession de ton corps et prendre 12 grammes de Doliprane.

Ai-je seulement une solution à ça ? Je ne suis pas sure. Je sais simplement qu’un démaquillage et une bonne douche + au choix : 1/ pyjama toute la journée et une bonne dose de repos ou 2/remaquillage et ballade en ville sont ma façon de gérer ma dépression passagère post-mégaboum au Macumba.

Mais avoue-le petite coquine, tu sais pertinemment que quand tu sors, tu vas te taper une gueule de panda le lendemain. Alors que faire ? Ne pas trop forcer la dose ? S’amuser et puis merde au final j’adore les pandas et les lunettes à Michou, ce sera la bonne occasion de cacher mes cernes ? Oui, c’est une option.

Alors, Alice S. et toi qui me lis, fait la fête et on s’en branle de la tête que tu auras le lendemain, dans tous les cas, tu l’auras bien mérité sale petite dépravée.

Publicités

6 réflexions sur “Courrier des lecteurs #1

  1. Ma petite soeur le possède mais ne l’utilise pas. Foutre je lui pique, et j’essaye ce soir;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s