Wok d’hiver de le printemps

Photo non contractuelle - déjà j'ai pas de gazon, et la moitié des légumes de cette photo ne sont pas utilisés dans la recette. Mais c'était joli alors je vous emmerde tous avec vos préjugés à la con et vos "gnagnagna jme suis gouré j'ai confondu les aubergines et la salade".

J’ai tout foiré dans mes saisons ! TOUT !

Mais j’y peux rien, et les légumes dans le frigo non plus.  C’est pas comme s’ils étaient au courant que hier, c’était le printemps, et que soudainement ils allaient s’autodétruire dans un dernier soupir suicidaire de moisissure au fond du bac à légumes pour faire plaisir à l’équinoxe.

Du coup, quand c’est le printemps et que je me retrouve avec une corbeille « mélange pour pot au feu », je vais pas la foutre à la poubelle, d’abord parce que dans le mélange pour pot au feu, y’a à peu près tout ce qui te sert en cas de guerre nucléaire pour faire 10 repas différents sur 1 mois, et ensuite parce que y’a des gens  qui crèvent la dalle, et moi, j’aime bien manger en sachant qu’ils crèvent la dalle et pas moi, on va pas gaspiller hein (paradoxe du bien pensant qui est persuadé qu’en ne gâchant pas, un petit somalien dors mieux la nuit). Et puis c’est le soir alors on a ENCORE le droit de se préparer des plats chauds, tant que l’été a pas pointé le bout de son nez.

Et si on se faisait un wok ? Je sais pas quoi préparer à manger, y’en a marre des cordons bleus accompagnés de j’sais pas quoi  !!  En plus il me manque les bons légumes pour faire autre chose (genre un wok ? ….. OUI MAIS DIFFÉRENT RHOOO) et j’ai pas envie de faire non plus une soupe…Fin mars, c’est trop tard pour la soupe.

Bon, on a quoi à disposition ?

Pour la partie léguminance :  trois carottes, un navet, deux blancs de poireaux, j’ai trouvé aussi une aubergine qui traînait par là (pourquoi d’ailleurs o_O fantaisie de courses, probablement) et des champignons shiitake déshydratés.

Pour la partie je-fous-tout-ce-que-je-peux-et-on-verra-bien : huile d’olive, deux gousses d’ail, gingembre en poudre, sauce soja, vinaigre balsamique, fond de pot de miel (oui oui, le même que pour le scrub, mais du coup j’ai eu la main trop lourde la dernière fois je crois, parce qu’il m’en reste pas beaucoup) sucre, menthe séchée, crème fraîche, poivre et sel et du shichimi togarashi.

Comme on a envie que ça fasse à la fois exotique et à la fois « j’ai pas envie de me faire chier à couper ces putain de légumes, déjà que ça me lourde de faire à manger et en plus je vois que j’ai des notifications sur facebook ! SI SI PUTAIN Y’EN A AU MOINS TROIS ! VIIIIIIIIIIIITE !!! », on utilisera tout ustensile capable de faire les trucs relous à notre place, genre UNE MANDOLINE !!!!

La mienne a environ 25 ans mais elle est tout à fait opérationnelle. Pour ceux qui n’auraient pas la chance d’être équipés en ustensiles high-tech, je précise que ça m’a juste servi à couper mes carottes en longues lamelles d’épaisseur équidistante entre leurs deux faces. Histoire que ça fasse un peu joli (et que surtout ça cuise à la même vitesse).

Si la paresse de la vie s’installe en toi, tu peux faire comme moi et te la péter avec cette astuce de la mort.

Sinon, je te déconseille de découper des lamelles à la main, parce que déjà, je le prédis, ça va foirer, tu vas être gavé et recommencer 18 carottes, et au final tu vas bouffer des carottes râpées et pas un wok merveilleux de le printemps de le hiver. Dans ce cas là, coupe des tranches de carottes EN BISEAU, ça cuit mieux askiparait, et ce sera plus joli.

Ensuite, coupe tes navets en fines tranches aussi, et puis ton aubergine géante (la mienne faisait pas moins de 20cm de long, jamais vu aubergine si bien membrée) en cubes plus ou moins rectangulaires avec des faces arrondies  (chaque tranche épaisse d’environ 1.5cm et coupée en 6 : trois shlacks verticaux et un shlack horizontal pour ceux qui se poseraient la question). LE SHLACK C’EST LE BRUIT DU COUTEAU OK ? :/ pffffff

Il reste quoi ? Les poireaux, coupés normaux tchavu, à moitié dans la longueur, puis en demi rondelles.

Les shitake déshydratés, faites pas comme moi, mettez-les à tremper au moins une bonne demie heure avant en changeant l’eau souvent afin qu’elle reste bien bouillante, moi j’ai du couper leur pied qui était trop dur après moins d’une dizaine de minutes de piscine :(

Le coup de main à prendre dans la wokance, c’est toujours le même, on met l’huile bien chaude, on fait saisir à feu très vif l’ingrédient qui va donner un peu du goût : poireaux et ail, ensuite les légumes qui mettent longtemps à cuire (carottes, navets) et ensuite on balance le reste au bout de 5 minutes.

On met tout le reste des ingrédients à la suite, quinté dans le désordre (pas de risque de représailles de la mafia de la pâte à crêpes pour le coup, c’est MA recette), on s’inquiète pas, l’aubergine cuit à un moment, si si, même si elle a absorbé toute l’huile, elle va finir par avoir du goût.

On fait tout mijoter, on attend que le vinaigre s’évapore, que la sauce soja ait été absorbée, puis on balance la crème fraîche à la fin, on fait remijoter à feu très doux pour garantir une bonne absorbance des sucs (ahahah) sans désécher nonobstant l’ensemble de la wokance.
C’est ENFIN PRÊT ! Moi j’ai servi ça avec une saucisse bien assaisonnée que j’ai coupée en petites bouchées, et j’ai mangé avec des baguettes parce que c’est mieux pour apprécier le bon goût de chaque légume.

La menthe donne un côté frais au plat, mais si vous êtes pas adeptes, laissez tomber.

Allais, bonne apétie et joilleu printan mdr

Publicités

11 réflexions sur “Wok d’hiver de le printemps

    • Oui, c’est l’espèce de sauteuse asiatique…

      Je fais pas encore de métallurgie, mais je verrais pas bien la différence entre un wok d’hiver et un wok de printemps, niveau tendances métal ;)

  1. Je pensais que j’allais avoir droit au cours de métallurgie .. jsuis limite déçue :(

  2. Celui d’hiver serait décoré de chataignes et celui de printemps de cerisiers en fleurs ou autre fleurs…

    Mais sympa la recette… ça tombe bien j’ai plein de légumes dans mon frigo

  3. ahahah!!! limite t’aurais pu faire une « caponata » parceque là ton aubergine pas du tout à sa place ,à mon avis….. mais bon tu m’as fait rigoler quand même!!!! <3

  4. Pourquoi n’as-tu pas pris de photo avant de déguster ton met ? J’suis sûre que c’était trop laid mais trop bon :$

    • En effet, tu auras deviné que les couleurs une fois les légumes cuits se rapprochent de la tambouille de légume à la crème dans les tons beige/marron.

      Et puis j’avais déjà servi les assiettes…Non, c’est mieux comme ça ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s