Chronique d’un repas raté :/

Aujourd’hui, fait très rare, j’ai le droit de parler de l’amoureux. Normalement c’est interdit et tout et tout. Et pourquoi tu racontes notre vie sur Internet, et non j’ai pas envie de lire ton article, je la connais déjà l’histoire, je l’ai vécue HIER.

Alors motus et bouche cousue, l’amoureux veut rester discret et préfère opérer en backstage.

Mais aujourd’hui, j’ai le droit ! Enfin, c’est plutôt de l’histoire d’un repas raté dont je vais vous parler, plutôt que de lui (Oui, même pour le citer, il faut une autorisation, il ne lâche rien sur sa vie privée, bien que culinaire, et je dois presque lui payer des royalties. Il est dur en affaires hein ?)

Là, il m’a limite obligée à vous raconter cette histoire pour qu’enfin mon visage soit dévoilé au grand jour.

-Mais je vais devoir parler de toi !
-Pas de souci, t’as mon autorisation, il faut que ça se sache. Il FAUT que les gens connaissent la vérité.

L’histoire est simple. Il est 20h00 et c’est l’heure de manger. Comme on est un peu fauchés/un peu fatigués/un peu malades, le repas sera frugal mais goûtu : Œufs à la coque avec des mouillettes, et un bouillon de pâtes.

-Attention, ceci n’est pas une recette-
Une casserole d’eau froide, 6 œufs dedans, un peu de sel et hop, sur la plaque, et quand l’eau se mettra à bouillir, j’aurais plus qu’à attendre 3 minutes que ce soit bon.

Pendant ce temps, les mouillettes grillent au four et le bouillon bout. L’amoureux me dit « y’a pas assez de bouillon, je rajoute de l’eau ». Ok, fais.

L’eau des œufs se met à bouillir, j’empoigne mon super-sablier-impossible-de-rater-le-temps-de-cuisson, et j’attends patiemment que les trois minutes s’écoulent…et puis hop, tout le monde à l’eau froide et A TAAAAAABLE !!! C’est prêt.

C’est à celui qui y va du meilleur tartinage de beurre sur la mouillette, et à celui qui est petit ou gros boutiste.

Et là, scandale : Les œufs sont durs. Allez, pas SI durs, ils sont durs mais des fois dedans ça coule un peu, sur 2mm carrés quoi. Bon ok, c’est plus dur que liquide.

-Attends Alex, tu te fous de ma gueule ?
-Non mais doit bien y’en avoir un qui a pas durci…

On en ouvre un, puis deux, puis tous les six. Ils sont TOUS durs et je me fais fusiller du regard :

-Non mais c’est pas possible, tu fais genre 5 milliards de recettes super bonnes et t’es pas foutue de faire des œufs à la coque, j’y crois pas !
-BON OUI OUI, ILS SONT TOUS DURS MES OEUFS, pardon. Tu sais, même les grands chefs ont leurs failles :'(
-Non mais comment tu t’es démerdée au juste ?
-Bah j’ai mis les œufs dans l’eau froide etc… etc…
-Mais c’est pas comme ÇA qu’on fait les œufs à la coque !
-Bon, euh, la prochaine fois tu les feras toi hein, vu que tu sais les faire.
-Non vazy c’est bon, et ghrmlgblgkglkgrr, et j’suis dégouté, et y’a trois tonnes de mouillettes on va en faire quoi, et j’suis frustré et fgrgrlkgfmklgggrrrr et j’avais trop envie d’œufs à la coque, et putain c’est quand même pas bien compliqué, et ggrrr y’a plus d’œufs, et on peut même plus aller en acheter !

-Et moi j’suis désolée ! MAIS, il reste DEUX œufs :D (Grand sourire, espoir et renaissance). T’inquiète mon amour, je vais regarder comment on fait sur Internet et je vais les réussir !
-Ouais ben met les que 2 minutes 30 au moins on est surs que ce sera liquide !

Vraie recette :

Mettre les œufs dans la casserole une fois que l’eau bout, et attendre 3 minutes pile et les passer sous l’eau froide….Bon, on va mettre 2 minutes 30 sinon j’vais encore passer pour une naze de la cuisine.

C’est ce que j’ai fait. J’arrive à table, fière comme tout, ma casserole à la main. Ils vont être bons, c’est sur.

L’amoureux tapote sur l’œuf avec sa cuillère, me regarde, se met à rire jaune :

-Non mais t’es vraiment trop nulle hein, ILS SONT LIQUIDES !!! Le blanc a même pas cuit !
-Mais c’est toi t’as dit 2 minutes 30 alors moi je mets 2 minutes 30, ggmglblrlttrgrrr  j’en ai marre je suis désolée, y’a bien une solution :'((((
-Je vais les faire rebouillir.
-Non mais ça va couler dans l’eau, puis le temps que ça se remette à bouillir ettou ettou !
-Mais non tu vas voir…
(Une minute plus tard)
-Bon ça marche pas. Je vais les mettre au micro ondes.

Résultat : les jaunes sont liquides à l’extérieur, mais une boule dure s’est formée à l’intérieur ! Miracle de la chimie, on se regarde et on se pète de rire.

L’étape des œufs étant passée, on s’attaque au bouillon. (Une bonne demi-heure est déjà passée entre toutes ces histoires d’œufs, et on n’en était même pas à la moitié du repas)

Je verse ça dans nos bols. L’amoureux goûte. Il explose de rire.

-Bon tu vas pas me croire, ça a pas de goût.
-Mais comment ça, ça a pas de goût ? J’ai mis deux cubes de bouillon dans un litre d’eau !
-Ah oui non mais tu m’as dit que je pouvais rajouter de l’eau pour avoir plus de bouillon alors moi j’en ai rajouté.
-Ah, et tu t’es pas dit que ça allait plus avoir de goût ?
-Ben non, vu qu’avant je pensais que tu étais douée en cuisine….
-Hinhinhin….bon bah je rajoute un cube bouillon alors.

Le goût se corrige et le bouillon devient enfin mangeable.

Pendant que j’essaie d’y faire fondre une vache qui rit, l’amoureux tourne le moulin à poivre à toute allure sur son bol. Goûte et fait une moue bizarre, puis fout l’intégralité de son bol dans la casserole où il reste encore un peu de bouillon et se ressert. Moi, du coin de l’œil, je vois la scène et je commence à me marrer.

-Non mais t’es sérieux là, c’est QUOI encore le problème ??
-Ben j’ai mis trop de poivre, du coup je me suis défoncé la bouche.
-Je crois que ce soir on est trop nuls en cuisine. Viens, on finit de manger et on va se coucher.

Morale de l’histoire : Je suis nulle en œufs à la coque. Et je suis obligée de vous le dire et de le crier sur la place publique. Il va falloir que je reprenne mes bases et que je me fasse des mémos. Parce que j’ai un défi œufs à la coque à relever maintenant. Si je ne le réussis pas, je sens que ma réputation de bonne cuisinière va en être salie jusqu’à la fin des temps.

Pour info, on a fini de manger deux heures après avec toutes ces conneries. Y’a des jours comme ça, où on devrait  commander des pizzas.

Publicités

11 réflexions sur “Chronique d’un repas raté :/

  1. c’est normale !!!!!les oeufs à la coques c’est seulement une minute ,ma chérie !!!!!!

  2. Nous on les met 3 minutes pile avec un minuteur quand l’eau boue, pas une seconde de moins, ni une seconde de plus.Et on ne met aucun bouillon, juste un peu de sel dans le jaune d’oeuf, une mouillette bien beurrée, et on se régale.
    Enfin je dis « on » mais c’est chéri qui les fait. et tu m’a donné envie d’en manger, j’ai de bons oeufs frais !

  3. ps: moi non plus j’ai pas le droit de parler de « chéri » sur mon blog. snif c’est dur, vu qu’on raconte nos lifes, et qu’ils font parti de nos vies !

  4. moi je fais une minute pour les oeufs à la coque (maximum 1 minute trente)
    trois minutes pour les oeufs mollets
    onze minutes pour les oeufs durs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s