Pourquoi j’ai gardé tous mes CD deux titres alors que mon poste Sony de 1998 ne fonctionne plus depuis 50 ans et que Spotify existe

« Je ne sais pas, je ne sais plus, je suis perdu » disait Michel Fugain.

Oui, pourquoi ? Parce que la vie est injuste, direct j’annonce.

C’est la question que nous allons nous poser aujourd’hui. Issues de la génération Fonky-Tacchini, mais surtout Spice Girl, faisons le tour avec Louisetta (kikoo lol) de notre incapacité à négationner la musique kitch qui a bercé notre adolescence.

La découverte des staïles ou l’hétéroclicité de la playlist

Il faut dire qu’entre 1994 et 2000, la musique a connu une sorte d’éruption volcanique. De la beauté de certains morceaux que nous pourrions comparer aux fascinantes expulsions de lave, avec le temps, ces dernières ce sont transformées en croûtes informes et sombres qui nous rappellent que plus on vieillit, plus tout devient chiant à crever.

De styles précurseurs à d’autres loupés monumentaux, analysons les genres.

Je suis une rebelle du hip hop

Artistes: Luniz, Warren G, MN8, East 17, puis NTM aussi, vers la fin.

Je ne parle pas encore anglais mais je comprends très vite qu’un black torse nu sous sa veste en jean trop grande, avec le caleçon qui dépasse, c’est le summum de la rébellion et le symbole du vrai gang de l’Amérique.

Je chante du yaourt en toute innocence, sans capter ce que « I got 5 on it » veut dire, mais je sens que ça parle de bagarre et de violanss. Trop cool, j’adhère. Le son est bon, j’ai l’impression que c’est tout neuf. En fait non, ça date de 1987 et c’est « Why you treat me so bad » de Club Nouveau. Ça doit faire frémir mes aieux, ce remix-rap-engagé pompé à 12km. A peu près autant que lorsque j’ai vu J-Lo se trémousser sur le sample de la Lambada, repris par l’autre mongolien de Pittbull et que les ados étaient là : « ouaisss putain gro le son de ouf ta vu, sa ser du nouvo son kta jamer entendu ». Hum.

Je pique le CD à mon frère, de toutes façons il me l’a donné tu vois. Oui, en 2000, j’ai un frère qui écoute des CDs 2 titres une fois et qui s’en débarrasse, je sais pas ce qu’il en fout mais c’est comme ça (Max, si tu as une explication, manifeste-toi). Bref, comme j’ai l’impression de faire partie d’un crew, je ressors le titre lors de discussions en cours de récré. Je m’apprête à devenir le Philippe Manoeuvre du rap auprès de mes potes de 14 ans. Classe.

Bon moi j’ai pas d’frère, pas d’sœur, mais des potes racailles et une chaine hifi Grunding…déjà j’impose. Sachant qu’au collège j’eu ma période claquettes Fila/chaussettes blanches Sergio Tacchini, laisse moi te dire que je maitrisais « Mon papa est un gangster » comme jamais. Joey Starr faisait partie de mes fantasmes et on faisait des chorés sur NTM avec ma pote Cheyenne.

D’angelo, Mafia K1k1, Wu Tang, Usher, Nelly, MN8 (« I’ve got a little something 4U » qu’ils chantaient…C’est bon on savait déjà que ca parlait d’bite), ma chambre fut tapissée de gros négroïdes sous weed vers l’âge de 14ans, jusqu’à que je m’aperçoive que, en fait, j’étais raciste.

J’ai quand même méga kiffé cette époque et ne suis pas contre un battle de peura dans la voiture quoi…

La techno et moi, une histoire d’amour

Artistes: Corona (premier CD 2 titres ever, 1994 les gars hein, une antiquité), Gala, Boris, Maxi Dance Collector System Vol.1 (rien que ça, oui).

Bon, alors remettons les choses à leur place: Corona, c’était à mon frère, qui nous en a fait un legs une semaine après (toujours pas compris hein, je relance l’appel si jamais tu me  lis). Ce CD doit valoir 150 000 € à l’heure qu’il est, je vais aller vérifier sur Ebay.

Boris, mon vrai premier CD acheté à Intermarché, je sais pas, une sorte de coup de foudre artistique pour ce type. Je retourne la pochette en live à l’instant même et je lis « Merci a la vie, aux rêveurs, à *liste de gens avec des surnoms bizarres genre Peter pan et autres Super Babou* (si tu as le CD tu peux vérifier de toi même) et un superbe PROFITEZ DE LA VIE. Bon, le mec c’était le Zaz de la techno d’autrefois, la pochette est absolument infâme, je comprends pas ce qui m’a pris, la pitié, peut-être ?

Gala, je détestais la meuf, son attitude, la chanson, tout. Insupportable. Cadeau d’anniversaire d’une copine de classe. Si tu me lis et que tu te souviens de m’avoir offert ça, je te déteste, toi aussi, tu as toujours eu des goûts de merde visiblement. Peut-être que toi aussi tu me détestais, je viens de t’insulter, on est quitte. J’ai jamais écouté ce CD et pour preuve, il est même pas rayé.

Maxi Dance Collector System Vol.1 : Je retourne la pochette, distribué par Quick (lol) putain, quelle bande de ouf top tendance ! Petit rappel tout en bas, au dos de la pochette « Prix CD seul : 40F ». Ok, je suis vieille, va te faire foutre, en plus l’espèce de rebeu illuminé qui tiens une pochette de disque nous propose « Alliage et Masterboy LE MOIS PROCHAIN ». Finalement ce sera Mc Do.

Vazy alors là déjà j’suis pas d’accord… Corona, 2unlimited et autre Labouche et 666 Alarma c’était grave avant ! Perso j’avais un WalkMan trop high tech, je prenais des bains avec, et je me prenais VRAIMENT pour une technogirl,  persuadée qu’en l’an 2000 la vie serait fluo et on volerait pour aller à l’école quoi tu vois… Donc Dance Machine 47 et La Plus Grande Discothèque Du Monde Volume 2, c’était en K7 et ca envoyait de la soudure violent. Underworld – Born Slippy je l’écoute encore quoi…

Gala c’est venu APRES puisque c’est tout bonnement mon premier CD 2 titres <3 genre je me le suis offert avec mes sous à Géant Mandelieu, je l’ai over rayé à force de danser sur cette merde de lesbienne dans ma chambre de p’tite fille.

Boris ? Première boom en vacances chez mamie, premier smack avec le fils de l’ancien amoureux d’ma mère (Mam’s si tu lis ça sur ma vie j’suis mal à l’aise!) c’était de la merde.

Soul, emeusheun et chansons de love

Artistes: Puff Daddy & Faith Evans, Bon Jovi, 3T, Boys II Men, TLC

Oui, je l’accorde aux puristes, les 3T n’ont rien à foutre là dedans, mais ils avaient rien à foutre ailleurs non plus et mis à part la belle gueule TJ Jackson qui aurait pu à elle seule justifier une catégorie, non, faut pas déconner, j’ai plus 12 ans. Ici, le fleuron de la chanson romantique, de la ballade spirituelle, de l’hommage aux défunts, bref, de la chanson qui te pince le coeur et qui a failli te faire chialer plus d’une fois, si seulement t’avais compris les paroles. Fort heureusement, avec une soeur plus grande et avec des paroles rigoureusement collectionnées dans Star Club, l’apprentissage de l’anglais se fait tout naturellement, et tu finis par comprendre le « AND AAAAYE OUILOVIOUUUU BABAYYY, ALLLLLWAYYYS » (le always te rappelle systématiquement tes règles par la même occasion, double choc psychologique dans ta face d’adolescente qui s’assume pas, qui a personne qui l’aime et qui a trop peur d’avoir un amoureux). Heureusement, TJ me tends les mains sur la pochette et me dit « I need you ». Je suis amoureuse de lui, en secret, et je lui fait des bisous tous les soirs sur son poster. Commencez pas à m’emmerder, vous êtes pas les mieux placés pour me jeter la première pierre je crois.

Bon tsé quoi, j’ai jamais été amoureuse des enfants de viol de neveux de MJ quoi, par contre j’dois avoir 2-3 de leur CD 2 titrals… I Need You: un incontournable, mais surtout un titre qui défouraille beaucoup plus: Gotta Be You. Putain. En bonne journaliste zarma, je me la fait sur Youtube présentement, je me souviens encore de TOUTES les vibes, par contre les verbes irréguliers j’ai zappé tsé…

Plus tard, j’sais pas vous, mais j’ai eu un amoureux, Florian le fils de pute, et j’chialais sur « L’amour c’est ce qu’il y a de plus beau » j’ai pas honte de le dire. En fait j’ai tellement honte que je vais voir direct sa putain de gueule sur Facebook. Merde, il est beau….Je retourne chialer.

Interlude variétoche : Pascal Obispo

Lucie, Tombé pour elle, oui, à l’époque Pascal Obispo faisait frétiller notre petit coeur, c’était beau, c’était neuf et inattendu, et il faut dire qu’on en attendait pas plus en fait. Rayures sur le CD : plein.

Vazy bah tu sors avec ton Obispal … Moi j’étais plutôt Jean Jacques Goldman (merci maman) et Axelle Red (c’est une plaisanterie?), en K7 toujours… Même Mylène Farmer avant que j’apprenne qu’elle chantait uniquement pour les pédés. L’amour XXL quoi, toujours dans mon bain, entre deux trois méga son EuroDance, ca passait crème… (J’avoue, quand elle passait sur NRJ à cette époque, elle dépotait des cactus avec ses chansons qui puaient le cul. Je kiffais)

J’ai eu ma période Ophélaï aussi (qui ne l’a pas eue <3), des larmes coulaient sur mon visage…Bonheur.

Boys Band pas si honteux

Artistes: Boyzone, Backstreet Boys

A ma grande surprise, uniquement deux Cd 2 titres dans ma collection. Boyzone et re-Boyzone avec Alliage. Et ouais, tant qu’à kiffer les boys-band, autant kiffer le luxe du boys band, des anglais, qui chantent bien, qui font de vrais succès (tout est relatif, hein). Bon, allez, j’ai failli mentir. J’ai aussi les Poetic Lover. Un peu l’équivalent Lidl des Boys II Men, mais à ma décharge, c’était un cadeau.

Putain bah  alors là, on a quoi ? 2 ans d’écart ? Moi j’étais en CM2 et j’étais mais ÜBER fan des BoysBand:/ Star Club, Girls, et tous les posters géants de ces torchons, mais LES WORLDS APPART quoi !

G-squad en français, Backstreet Boys en améwicane, j’en pouvais plus d’hormones, j’ai TOUS les albums et je les écoute encore :’(

Tu peux absolument pas lutter contre un « Everybody » ou un « Get Down » qui me faisait frémir tous les samedis matins au Dance Machine. Un flow de malade et des paroles de lovers à mèche, laisse tomber, j’kiffais AJ le badboy, il avait des tatouages. Pfouaaah ! Grosse grosse période pucelle de ma vie, premiers émois sexuels, premiers concerts (maman t’as assuré) et premiers classeurs trop bien rangés avec des cœurs roses dessus quoi…

Bon, évidemment, j’avais que les CD et pas les cassettes sous les yeux. J’oublia donc les Backstreet Boys, les amours de ma vie et de la vie de ma soeur. On avait tous les albums et toutes les cassettes bien entendu, et on les chante encore acapella dans la voiture quand le poste fonctionne pas.

Divas gueulardes

Artistes: Mariah Carey, Celine Dion

Et ouais M’sieur Dame, avant quand Mariah Carey sortait à peine des bars miteux où elle chantait pour se diriger vers les grands studios, elle avait encore de l’humilité et 50 kg en moins, ce qui faisait d’elle un modèle de réussite. C’était sans compter sur les photos retouchées et ses aigüs rapidement douloureux. Heureusement après Fantasy, elle a sorti la reprise de Open Arms mais horreur malheur, c’était le début d’un grand mépris que je lui porte toujours. La meuf prena la grosse tête et devint une vraie pute insupportable. 3500 recroquevillements congestionnés et fast foods plus tard, silence radio sur sa carrière. La dernière info que j’ai, c’est qu’elle a eu des jumeaux, qu’elle a la circonférence de Saturne et qu’elle a un assistant pour porter ses chewing-gum machés. Any news ?

Heureusement que Céline est là pour relever le niveau. Le CD en question ? My heart will go on biensur, j’étais amoureuse de Léonardo Di Caprio (je sais pas si c’est une bonne justification, mais je pense). A ce moment là, je trompe TJ avec Léo et je finis par le quitter définitivement, parce que My Heart Will Go On and on and on and on et que la scène de baise dans la voiture doit être ma première émotion érotique en direct sans contrôle parental. Je succombe totalement. Je chante à tue-tête dans ma chambre dans mon amour à sens unique.  Et puis Céline est humble ettou ettou, elle est gentille, elle fait des bébés, elle s’en occupe, elle grossit pas, elle change juste de dents ou de menton, et de coupes de cheveux aussi, mais ça je peux pas lui en vouloir parce qu’elle était moche à la base. Diva gueularde mais diva sympathique.

Okay je confirme, Mariah et Céline: indétrônables. Sans parler de Whitney que j’prenais vraiment pour une resta (depuis qu’elle est dead j’ai pris un coup d’vieux :/).

Par contre personne se souvient de JANE FOSTIN ? Cette espèce de négresse insupportable qui n’a fait qu’un titre dans sa vie, un bijou. J’étais évidemment amoureuse de Léo – j’comprends toujours pas pourquoi il est mort tsé – et la BO du film j’lai usée jusqu’à l’os :/

La France Black Blanc Beur

Artistes: Khaled, Alliance Ethnik, Faudel

En 1995, j’apprends sur un malentendu qu’il y a des arabes en France, et que Mel-K ça veut dire Kamel en vrai. Horreur malheur, on m’aurait menti. Ces petits morceaux de funk me ravissent à l’époque et encore aujourd’hui. Les beurs ne seraient pas que des revenchards des cités, des gens haineux de la vie, des écorchés vifs de la société qui niquent sa mère la réinsertion ? Il y aurait AUSSI des artistes chez ces gens là ? (J’en fais douze tonnes, mais je précise, je suis fille de « pied noir » de Tunisie, je fais genre mais en vrai je remballe, je suis super fière ettou ettou). Khaled chante Aïcha pour mieux la rouster ensuite, et Faudel me prends trop la tête, son CD est un ennième cadeau empoisonné que je n’écouterais jamais, le CD est comme neuf.

J’crois que t’oublies de préciser que Mel-K a fait une longue carrière que je suivais de près, sans parler de la Clinique (ils sont rebeu ?), Doc Gynéco, la FF, Moos « Machin de la rose là » (insupportable, ils l’ont repassé sur M6 Music Gold mon cul la dernière fois, j’ai capté les premières notes,  j’ai zappé direct), Bambi Cruz (il a une gueule de mexicain nan ? Non une gueule de misérable insecte gitan), Menelik (jte prends en battle) (reste cool bébé) et tous ces pseudos métèques qui n’ont fait qu’un tube chacun mais qu’on n’oubliera jamais. JAMAIS.

Quant à Faudel, j’ai toujours eu envie de le baffer, il avait déjà une gueule de suceur de mec de droite et Aïcha je l’ai kiffée tout un été durant, je me prenais pour une Esmeralda cannoise quoi. J’assume pas.

Première approche de BO de films

Artistes: Era et U2

En bonne fan des Visiteurs, je choppe le CD d’Ameno à l’Inter du coin. Seulement, Ameno, ça me fait flipper, moi les musiques un peu moyennageuses, ça m’inspire la torture, la douleur et la mort, et franchement non merci. Du coup je l’écoute pas trop. Et puis dans la catégorie fais-toi-refiler-un-CD-par-ton-frangin : La BO de Batman Forever, avec le sexuel Val Kilmer et sa bouche charnue. Au début, ça me saoule, puis des fois je l’écoute et j’aime bien, mais c’est pas mon style t’as vu. Au final ça reste du U2 et donc c’est quand même super chiant. C’est pour ça que tu me les refile en fait ? Parce que tu achètes de la daube pour mieux la transmettre à tes soeurs ?

Era et tous ces chants grégoriens qui résonnent me filent la gerbe, on était déjà plus vieux nan ?

Par contre en BO y’avait celle de Godzilla : Puff Daddy – Come with me, franch’ment j’arrive <3, machin là, le ieuv, Truc Tyler d’Aerosmith (Steven ?) (Pour moi y’a qu’un seul Steven, et c’est Seaggal ok?) « I don’t wanna miss a thing » (arrête, j’ai chialé comme une merde devant les adieux horribles dans Armageddon), celle de Ghost, de Dirty Dancing, la base de la base! (ok, mais c’était pas un cédal là, c’est un 45 tours !!!) UNE K7 PUTAIN !!! Apparemment t’es pas passée par la case K7 meuf :/ (complètement mais Ghost, ça devient préhistorique là. Mais je comprends aujourd’hui pourquoi j’ai voulu un putain d’atelier de poterie pendant toute mon enfance :’( )

La bande de copines imaginaire

Artistes: Les Spice Girls

Bon alors quitte à répéter 150 fois la même chose, c’est encore un cadeau du frère, seulement que là c’était un vrai cadeau. Au retour de la fac, le week-end, on a notre petit CD 2 titres des Spice Girls à chacune de leur nouvelle chanson. Les CDs sont emballés, tous neufs. Après des années de persécution et d’esclavagisme rémunéré à coup de stickers panini et de pièces de 10 francs pour couvrir une boulimie de Chipsters et de Kinder Bueno, l’aîné regrette, ses soeurs lui manquent, il se rachète. Merci. Les Spice Girls étaient géniales, n’importe quelle fille pouvait s’identifier à elles, leur musique était dynamique et entraînante. Je voulais être leur copine. Cette époque était trop cool et je suis bien triste que les gamines d’aujourd’hui doivent s’identifier à des putes à la Pussycat Dolls.

Boah, les PussyCat Dolls sont aussi vulgos que les Spice Girls de l’époque quoi, sauf qu’elles se ressemblent toutes alors que nos keupines étaient toutes différentes ! On se retrouvait forcément en l’une d’elle, perso Mel B avec son piercing à la langue me vendait du rêve en barre et 2 ans plus tard je me faisais percer quoi.  J’ai tous les albums, je connais tout par cœur, damn it, elles me manquent.

Par contre on oublie Ace Of Base et Banarama, Alllllllllllllllllll that she wants m’a fait rêver plus d’une fois et cet été j’l’ai entendue sur Kiss FM (déjà tu sens que t’as pris de l’âge hein…) bah j’ai passé un agréable moment sur l’autoroute quoi.

Coups de coeurs musicaux qui persistent

Artistes: Oasis, The Connells

Bon ben là on arrive aux chansons qui ont marqué la jeunesse, nostalgie et cie. Les belles ballades romantiques, les frissons, les pochettes de CD épurées et laissant place à l’imagination, les premières tentatives à la gratte des années plus tard. Les morceaux que j’écoute encore à ce jour.

Bon euh moi clairement j’écoute plus rien de ce que j’écoutais à l’époque, ou alors faudrait vraiment noter les dates… Si j’écoute, c’est en mode Blind Test, en mode j’ai envie d’golri, ou tout simplement je-m-emmerde-heureusement-que youtube-c-est-gratos.

Conclusion:

On était jeunes et cons (Oh putain SAEZ on l’a oubliéééééééé !! Mon amoureux dépressif suicidaire quoi, I never forget tac tac).

Franchement, on se moque de nos remps qui se font un kiff Cloclo ou Christian Delagrange à l’heure actuelle, mais merde, nous on bandait sur des purs produits commerciaux, comme tout l’monde, et quand on sera heureux parents, bah on s’fera péter un p’tit Benny Benassi à l’apéro et on kiffera ça.

Assumons notre beauffitude, jusqu’à la muerte, on a vécu, on a changé de style vestimentaire en fonction de la musique qui circulait dans nos walk-man/lecteur CD/mini disc (tu l’as eu ça ? moi ouais mais j’étais la seule, SONY s’est bel et bien planté à c’t’époque)/iPute et on a kiffé !

Perso, quand j’me souviens d’une musique, ça m’renvoie direct à un pote, un mec, une amitié perdue, une dispute, une année scolaire, et ca m’fait chauzocoeur quoi.

Conclusion 2  : If you wanna be my lover, t’as plutôt intérêt à pas avoir la même culture musicale que ouam, ça me rendrait dépressive, clairement.

On a 26 piges et on est déjà nostalgique ? Vazy la vie c’est d’la merde. J’m’en vais écouter Justin Bieber (dans 10 ans j’le déglingue) Au revoir.

Et pour finir sur ces belles paroles de Louisetta, mention spéciale pour la vraie tehon à laquelle on ne peut consacrer qu’un P.S miteux : Ultimate Kaos, No Mercy, Reciprok, les Vengaboys, Aqua, les Hanson et autres joyeusetés sonores.

Big Bisous Bien Baveux quoi.

Publicités

11 réflexions sur “Pourquoi j’ai gardé tous mes CD deux titres alors que mon poste Sony de 1998 ne fonctionne plus depuis 50 ans et que Spotify existe

  1. ah mais les filles c est de la bombe, j ai ri, ri et riiiii. merci ça fait du bien !! et puis , j’ai eu le grand bonheur de suivre et aussi participer ( pécunièrement!!mais aussi aller au concert des Word Appart !! ) à toutes ces fluctuations musicales de ma chère enfant !! mais à ce jour, je ne connais personne avec une culture musicale aussi étendue et variée ! alors ça valait le coup !! et encore auj elle me fait connaitre plein de choses alors merci ma fille <3

  2. Les soirées nostalgiques où on écoute les titres de notre enfance ! AH !

    (J’avais oublié la pochette des backstreet boys et la tronche d’un des chanteurs qui ressemblent à un LEGO ! :p )

    Je surkiffe cette article !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s