Éteint la télé et regarde moi dans les yeux

A l’heure où je vous parle, la Coupe du Monde de Football approche dangereusement, tout autant que la période des soldes.
Tu les sens tes soirées prêtes à être dévouées quasi-exclusivement à la parade de quelques pantins derrière un ballon dans un pays où la majorité des personnes crèvent la dalle et vivent dans la précarité ?
Tu les sens tes après-midi gâchées par une chasse à la petite robe d’été alors que tu pourrais profiter d’un café ou d’une plage au soleil avec ta douce ?

Ouais je sais, c’est réducteur. Mais la vie nous impose son staïle de façon parfois brutale, alors qu’on a déjà un millier de trucs de prévus.
On a tous un planning méga chargé (et putain, j’ai pas de gosses, adieu pour le futur quoi), et dans l’absolu, c’est quand qu’on se retrouve ?

Grosso modo, voici le planning d’une semaine « normale » chez nous.

Lundi :  Téléchargement + visionnage du dernier épisode de Game of Thrones avec hurlements de joie et cris de déception à la clé.

Potentiel de soudage de couple : 70 % (On aime et on déteste les mêmes personnages, on les analyse comme des patients, on vit leurs victoires et leurs souffrances, la famille tchavu)

Mardi : Cauchemar en Cuisine avec remise en questions sur soi même : « Non mais, ok, je fais relativement très bien à manger, mais on se lancera jamais un resto Babe hein ? On va pas gâcher notre vie là dedans et faire du surgelé Métro. Viens c’est pas grave on garde nos boulots au pire on vivra nos passions à côté quoi ». Toujours appréciable : savoir dans quel resto il y a des cafards ou des pigeons morts, au cas où. Au passage,Philippe Etchebest t’es si beau avec ta barbe, ta moto, ta gueule de faux méchant pfiouuuuu.

Potentiel de soudage de couple : 40 % (mise au point sur les projets de la vie inclus, malus de -5% au nombre de « put1 jle kiffe tlmt P.E »)

Mercredi : Soirée en solo, l’amoureux bosse (à noter, la journée solo peut tomber n’importe quand). C’est la bonne occasion de laisser la télé tourner en boucle sur National Geographic pendant que je participe à des débats sur Facebook, tout en instagrammant ce que je bouffe et en envoyant des snapchats à tout le monde (sisi lé rézosocio).

Potentiel de soudage de couple : 10 % (Ouais quand même. Parce que ça inclus un tout petit package « overly attached girlfriend » à base de 55 messages « j’ai hâte que tu rentres » et autres photos « bisous » envoyés tout au long de la soirée. Les sacs à vomi c’est par ici =>)

Jeudi : Soirée chez les parents/avec les copains. Ces soirées sont particulièrement cool si tant est qu’il est assez difficile de s’adonner aux plaisirs du bisou furtif, du câlin vautré dans les bras l’un de l’autre ou du crapahutage restons groupir de type : « tu veux pas te rapprocher un peu ? » « je peux mettre mes jambes sur les tiennes » « vazy tsé quoi on s’allonge pour regarder la télé ? ». Mais hé, merde, on ne peut pas être QUE des êtres d’amour. Socialiser, c’est ma grande passion, alors je crache jamais dessus.

Potentiel de soudage de couple: 20% (forte propension aux débats enrichissants sur le couple/la famille, ou forte propension à pas débattre du tout, écouter de la musique comme des cons, fumer un peu et rigoler beaucoup)

Vendredi : Enquête d’Action évidemment (présenté par Marie-Ange CASALTA feat. petite musique stressante dont tu te souviens quasi-machinalement quand tu croises un flic ou un gitan dans l’illégalité). Hé, je déconne hein. Quand y’a rien à la télé, on s’octroie le privilège de se mater un petit film que l’on veut absolument faire découvrir à l’autre. Ça permet de renforcer le côté « MAIS OUAIS TROP OUF ON EST CAAAAAAASH SUR LA MÊME LONGUEUR D’ONDE ».

Potentiel de soudage de couple: 60% (sauf foirage de film suivi d’un « ah bah j’ai pas parlé tout du long parce que j’ai pas trop capté l’histoire et j’ai pas trop aimé en fait…t’es SURE que la première fois tu l’avais aimé aussi ? » Réponse : Non, pas vraiment. Perdez 50% de potentiel de soudage de couple, ne passez pas par la case « communion des âmes », ne touchez pas 20 000 francs).

Samedi : Grosse soirée. De type violente. Alcool à foison et nourriture à n’en plus finir, musique de déchaînés à s’en rendre sourds. C’est cool parce que tu t’amuses à draguer ton mec ou ta meuf et que du coup tu vas pas te plaindre, t’as enfin l’occase de faire du frotti-frotta sans que ce soit (trop) mal perçu par les gens présents. T’façons rien à  foutre, niksamère, c’est pas comme si tu butinais à droite à gauche, profites en !

Potentiel de soudage de couple: 85% (Alcool oblige, la tension sexuelle est quasi à son max)

Dimanche : Voir Jeudi. Avec l’autre côté de la famille, du coup. Et le soir, bah Cosmos sur National Geographic, le rendez-vous des humains qui vivent sur la planète Terre mais qui ont la tête dans les étoiles. Si tu connais pas, tu vas voir DE SUITE ce que c’est, et tu te tapes la saison entière. Merci. Cette émission rend les gens bons, lucides sur leur vie, intelligents et ouverts d’esprit. On ne peut plus s’en passer.

Potentiel de soudage de couple: entre 40% et 80% (parce que déjà c’est dimanche, et que tu la sens BIEN la dépression de retourner bosser, mais aussi parce que c’est un peu beaucoup notre passion, le cosmos, donc longueur d’onde, toussa <3)

En définitive, on peut dire qu’on passe du temps ensemble, mais est-on VRAIMENT ensemble ?
Dans ma semaine type, la télé est quasiment omniprésente, entrecoupée de checks sur Facebook, Instagram, Imgur etc.

Etre côte à côte sur le canapé c’est cool, mais quand est-ce que l’on a vraiment l’occasion d’être face à face, les yeux dans les bleus yeux.

Bah pas aussi souvent qu’on le voudrait en fait. Alors, on a décidé dès qu’on le pouvait d’éviter d’allumer la télé, de mettre juste un peu de musique, et de se parler face à face sur le canapé. De profiter, de se câliner, de prendre le temps de se regarder et de s’apprécier.

Potentiel de soudage de couple : 100 %

Certes, la liste (!!! OUI ENCORE) des films à regarder n’en finit plus, sans parler des séries à commencer et des livres à terminer. Mais comme l’a si bien dit mon amoureux il y a quelques jours « On a toute la vie pour faire ça« .

Et vous, comment aménagez vous votre petit moment de réclusion bullistique à deux ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s