Dossier : Comment trouver l’amour ? – Partie Psy

J’ai eu une requête aujourd’hui : « Trouve moi des bons plans pour trouver l’amour en 2 semaines stp ».

Je n’ai pas la formule magique mais je vais essayer d’aborder le sujet en plusieurs étapes, afin de vous donner quelques astuces pour trouver votre prince ou votre princesse.

Aujourd’hui, je vais aborder une partie psy pour s’analyser, apprendre à comprendre ce que l’on veut vraiment dans une relation, et se redonner un peu confiance en soi :)

Je ne me risquerais pas à plagier ou à paraphraser les deux brillants articles parus sur Megaconnard il y a quelques semaines (que je vous conseille vivement d’aller lire avant de continuer, ici et ici), mais je vais essayer de les compléter, en vous faisant bénéficier gratos de deux trois conseils qui m’ont coûté 70€ la séance chez le psychothérapeute (vous le méritez bien).

Alors déjà, l’amour et le bonheur existent-ils ?

-« Non c’est de la merde, mes parents ont divorcé, je collectionne les exs, de toutes façons toute relation est vouée à l’échec ou à l’adultère. »

Ah. Bon. Merci pour cette vérité pas du tout générale, mais il me semble, sans appui statistique aucun, qu’il y a à peu près autant de couples mariés que divorcés depuis 20 ans ou plus dans ton entourage proche. Alors quel est donc le secret ?

-« Ils restent ensemble parce que c’est culturel, à leur âge on divorçait pas.« 

Ah. Bon. (Bis) Peut-être aussi qu’ils sont ensemble pour plus de raisons que la culture hein ?

Je crois bien. En fait j’ai appris plusieurs choses, qui peut-être vous sembleront évidentes, mais qui ont été des révélations relativement récentes pour moi :

On a le choix. Dans tout. Dans le bonheur surtout, grand ensemble pour moi qui englobe la notion d’amour. Grosso modo, pourquoi dire que le couple n’est pas durable et cependant quand même rechercher l’amour ? Ça doit probablement être culturel ;). En tous cas c’est paradoxal.

Quand vous rencontrez quelqu’un et que quelque chose ne vous convient pas, que quelque chose vous contrarie ou vous fait dire « ah, ce serait bien s’il ou elle n’était pas comme ça » passez à autre chose. Les gens ne changent pas, jamais. Et vous ne changerez jamais non plus. Rencontrez 10, 20, 30 personnes, autant qu’il en faut pour que vous trouviez la satisfaction et soyez exigeants. Vous avez le choix, et avoir le choix veut également dire ne pas se mettre en couple avec quelqu’un par dépit, parce qu’on est trop vieux ou pas assez, parce qu’on a un passé ou parce qu’on pense qu’on ne mérite pas mieux.

Le bonheur dans l’amour existe. Aujourd’hui, la vision du bonheur dans l’amour est biaisée, elle est même reléguée au rang de mythe, voire de canular. Les gens pensent que la galère en couple, c’est normal. Qu’il faut s’engueuler pour savourer les réconciliations. Qu’il faut des prises de tête pour mesurer l’importance de la relation de fond. Qu’il faut toujours la mettre en péril pour en tester la solidité.

C’est bien connu que les êtres humains s’éviscèrent pour savourer tout le bonheur d’une cicatrisation longue et douloureuse. Sincèrement, qui a envie de s’infliger ça ? Le bonheur n’est pas dans la douleur. C’est logique hein ? Oui absolument. Mais qui n’est pas resté avec un ex alors que l’ambiance était invivable, et les disputes incessantes ?

Il n’y a rien d’amoureux dans la dispute, dans la souffrance d’une relation de couple. Il y a peut-être de l’affection ou un feeling entre deux personnes, mais quand on aime, peut-on vraiment s’insulter, se souhaiter des atrocités, infliger ou subir la violence verbale ? Pas vraiment.

Etroitement en lien avec le premier point, le bonheur est un choix. A nous de choisir si nous souhaitons être heureux, seuls ou à deux, et si c’est à deux, avoir la force de laisser tomber une relation vouée à l’échec et avoir la force de s’impliquer dans une relation saine sans être braqué par les expériences du passé.

Notre vie nous appartient. Faire le choix d’accéder au bonheur est une décision qui ne dépend que de nous. Comme je le dis toujours, personne ne va mourir à ma place, personne ne va vivre à ma place. Mettre son destin dans les mains des personnes que l’on croise au cours de notre vie et attendre qu’ils le dirigent est une erreur. Par contre, ils peuvent nous y accompagner.

La suite, un peu plus fun, au prochain épisode :) – Voir la partie II du dossier 

Pour laisser un commentaire, clique sur la petite bulle avec un + en bas à droite :)

Publicités

2 réflexions sur “Dossier : Comment trouver l’amour ? – Partie Psy

  1. Pingback: Comment trouver l’amour? Ma réponse. | Two girls, one mag.

  2. Pingback: Dossier : Comment trouver l’amour ? – Partie "concrètement meuf, on fait comment ?" | Chroniques Indépendantes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s